Liste de lecture Deezer
Thèmes

actrice amour animal argent australie background belle blog bonne bonne nuit cadeau cancer

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· * Articles de novembre 2012* (34)
· *Articles d'octobre 2012 * (38)
· *Articles de ce mois de février 2013* (35)
· *Articles de décembre 2012 * (33)
· *Articles de janvier 2013* (27)
· ARTICLES D' OCTOBRE 2013 (16)
· Articles d'Août 2012. (15)
· Articles de ce mois d'Août 2013. (17)
· ARTICLES DE DÉCEMBRE 2013. (23)
· ARTICLES DE FÉVRIER 2014. (20)
· ARTICLES DE JANVIER 2014 . (16)
· ARTICLES DE NOVEMBRE 2013. (17)
· Articles du mois d'avril 2013. (31)
· Articles du mois d'avril 2014. (13)
· Articles du mois de juillet 2013. (20)
· Articles du mois de JUIN 2013. (25)
· Articles du Mois de MAI 2013* (34)
· Articles du mois de Mars 2013 (31)
· Articles du mois de mars 2014. (18)
· Articles du mois de septembre 2012. (28)
· Articles du mois de septembre 2013. (14)
· Centre pratiquant la cure de Breuss. (1)
· Ces serpents qui suivent Pat. (1)
· Ces têtes de l'au delà . (1)
· Ces têtes qui nous côtoient . (1)
· CHARTE DES DROITS (4)
· Cristaux géants dans la mine de Naica (7)
· Droit de mourir dans la dignité. (1)
· Entrée de cette fameuse grotte factice (2)
· GROTTE De ST JEAN A PATMOS (2)
· Images Google Earth (1)
· IMAGES KAGAYA....... (131)
· Images reflets et poèmes (15)
· INCROYABLE ET VRAI (3)
· L'Odyssée de la vie (2)
· La lessive Divine n’existe pas! (6)
· La Morathérapie permet : (1)
· LA SPIRALE A DUALITE. (6)
· Les Orbs de mars 2012. (1)
· Les barrettes . (1)
· Les crop-circle de l'obscurantisme. (1)
· LES GEANTS DE NOTRE TERRE (4)
· LES GESTES QUI SAUVENT++++++++++ (1)
· Les Orbs d'avril 2012. (16)
· Les Orbs d'octobre 2011. (28)
· LES ORBS DE CE MOIS D'AÔUT 2011. (5)
· Les Orbs de Décembre 2011* (14)
· Les Orbs de février 2012. (24)
· Les Orbs de janvier 2011 (21)
· Les Orbs de janvier 2012. (24)
· Les Orbs de juillet 2010 (35)
· LES ORBS DE JUILLET 2011 (8)
· Les Orbs de Juillet 2012. (14)
· Les Orbs de juin 2011 (11)
· Les Orbs de juin 2012. (18)
· Les Orbs de Mai 2012. (14)
· Les Orbs de mars 2012 (23)
· LES ORBS DE SEPTEMBRE 2011. (19)
· Les Orbs du mois de novembre 2011. (19)
· Les Orbs en août 2010 (19)
· Les Orbs en Australie . (1)
· Les Orbs en avril 2011 (8)
· Les Orbs en décembre 2010 (7)
· Les Orbs en février 2011 (19)
· Les Orbs en mai 2011 (17)
· Les Orbs en mars 2011 (7)
· Les Orbs en novembre 2010 (11)
· Les Orbs en octobre 2010 (7)
· Les Orbs en septembre 2010 (6)
· Les ORBS entre autres. (13)
· Les ORBS et la TECHNIQUE (1)
· Les Orbs et Nous. (3)
· Les tracés de Nazca (12)
· LES VACCINALISTES EN NEUF QUESTIONS (6)
· NOS VIDEOS PERSOS (11)
· Notre dernier grand voyage terrestre (1)
· Notre voyage aux Seychelles. (4)
· OVNI et dérive sectaire. (1)
· Pat os cul te le SPIriSEXE (3)
· PAT VOUS PARLE (20)
· Photo mystères (4)
· Photos analysées par "la porte du temps" (3)
· PHOTOS INSOLITES. (11)
· POURQUOI FAIRE DES TOILETTES SECHES (1)
· POURQUOI TANT DE STRESS? (1)
· PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE. (1)
· Quand le blanc affiche la pureté (7)
· SOMMES NOUS PEU EVOLUES++++++ (7)
· SYNDROME ENFANT SECOUE (1)
· Tsunami Japon étrange! (1)
· Un égrégore c'est quoi au juste? (1)
· Un livre me parle du cancer. (1)
· Un sentiment au goût de miel ! (3)
· Un Vétérinaire à la place du médecin. (1)
· Une très belle île qui vous ravira (4)
· Union !!!!! Européenne (1)
· VIDEO D' AURORE bOREALE (10)
· Vous dites flammes jumelles? (3)
· Voyage au centre de la vie (7)
· Voyage dans mes " rêves " (2)
· VOYAGE DECOUVERTE A PATMOS (11)

Derniers commentaires Statistiques

Date de création : 05.06.2007
Dernière mise à jour : 19.04.2014
2910articles


Rechercher

LE TITANIC ET LE TITAN

Publié le 25/10/2007 à 12:00 par magiedumoment
LE TITANIC ET LE TITAN
LE TITANIC ET LE TITAN
L'histoire était écrite depuis 14 ans

L'écrivain Morgan ROBERTSON, publia un roman racontant l'histoire du naufrage d'un navire. Ce récit, bien que datant de 14 ans avant le drâme du Titanic, en est presque une copie. Le nom du bateau de ROBERTSON était le Titan. Il mesurait 244 mètres et déplaçait 70000 tones, le Titanic, 269 mètre pour 66000 tonnes. L'ouvrage fut publié aux Etats-Unis en 1898, sous le titre "Futility", et réédité en 1912, l'année même du naufrage, sous le titre "The Wreck of the Titan".

En 1898, 14 ans avant le naufrage du Titanic, Morgan Robertson, écrivain de la mer,
avait imaginé la catastrophe dans un roman visionnaire !

Tous deux avaient trois hélices et atteignaient des vitesses de 24 à 25 noeuds. Dans le livre, le Titan pouvait recevoir 3000 personnes, équipage compris, et ses canots étaient en nombre insuffisant, mais personne ne s'en souciait car le Titan, avait été déclaré insubmersible pas ses concepteurs, comme sur le Titanic!

LE NAUFRAGE DU TITAN

Le roman de Morgan Robertson, "LE NAUFRAGE DU TITAN", nous livre une belle et héroïque histoire d'amour entre un marin courageux, une petite fille bravant le danger et une mère retrouvant enfin le bonheur complet. L'histoire raconte comment un navire de 75.000 tonnes et long de 243 mètres, fonçant à travers le brouillard à la vitesse de 15 mètres par seconde, va s’encastrer dans un iceberg en plein brouillard, au large de Terre Neuve, lors de sa première traversée de l’Atlantique.



Morgan Robertson,, a conçu son récit comme un pamphlet contre la volonté dominatrice de la technique en général, et de l'impérialisme britannique en particulier. Tous les détails de contexte sont campés pour rendre haïssable et futile cette volonté de puissance ce qui mène le monde, à toute vapeur, vers la catastrophe.

Le Titan cristallise toute la technologie, tout le savoir-faire humain en matière de construction navale, il est le plus grand vaisseau jamais construit par l'homme, le plus puissant, le plus rapide, et aussi le plus sûr. Equipé de caissons étanches, il est présumé insubmersible. Ce géant a été conçu pour assurer par tous temps, en toutes saisons, la traversée de l'Atlantique Nord à une vitesse record.

Au regard de cet argument publicitaire les deux risques possibles (le choc avec un autre navire, ou avec un iceberg) semblent un prix acceptable. En effet, si le navire heurte un autre navire, il le coupera en deux sans grand dommage, étant donné sa masse, et les assurances paieront; et s'il heurte un iceberg, il ne risque que des dégats mineurs, étant donné la conception révolutionnaire qui le rend insubmersible. C'est pourquoi la compagnie a donné comme consigne au capitaine de foncer dans le brouillard à toute vapeur pour établir un nopuveau record.

Pour les mêmes raisons on a négligé les canots de sauvetage: il ne se trouve à bord que vingt-quatre chaloupes susceptibles d'embarquer cinq cents personnes. Le navire a battu, lors de son voyage inaugural, le record de la traversée, au retour de New York.

La consigne a été donnée de forcer les machines pour battre un nouveau record. Un premier drame se déroule au début du voyage, pendant la nuit: un petit navire est coupé en deux par le Titan, qui n'a pu l'éviter à cause de sa vitesse excessive. Mais le capitaine, qui obéit aux consignes de la compagnie, ordonne que l'on poursuive la route sans chercher à sauver les éventuels survivants. Il est tard et le drame est passé inaperçu des passagers, mais pas à quelques membres de l'équipage. Ces derniers sont convoqués dans le bureau du capitaine, qui achète leur silence.



Il est tard et le drame est passé inaperçu des passagers, mais pas à quelques membres de l'équipage. Ces derniers sont convoqués dans le bureau du capitaine, qui achète leur silence. Mais l'un d'eux refuse ce marché. Il s'agit d'un ancien capitaine, qui déclassé, est redevenu simple matelot à la suite d'une histoire d'amour qui l'a fait tomber dans l'alcoolisme.

L'homme, qui n'a plus rien à perdre, veut racheter l'échec de sa vie par une action d'éclat. Panique du capitaine, qui finit par trouver le point faible: à ce témoin récalcitrant, on va fournir du whisky à volonté, pour qu'à l'arrivée en Angleterre, il ne soit plus qu'une loque incapable de témoigner. Pendant ce temps-là le Titan s'achemine à toute vapeur vers son destin. Pour éviter que Rowland, le témoin gênant, ne soit au contact des passagers, on l'a envoyé à l'avant du vaisseau. Là, quelques minutes avant la collision, on le voit discuter avec un officier du rafraîchissement subit de l'air, signe de la proximité de champs d'icebergs, dans une scène qui évoque irrésistiblement un moment intense du film de James Cameron (Titanic, 1998). Et ce qui suit ne l'évoque pas moins. Hurlement de la vigie: "Ice ahead. Iceberg, Right under the bows!". Manœuvre désespérée. Mais il est trop tard, le choc est inévitable; lancé à la vitesse de vingt-quatre nœuds, le géant glisse sur une sorte de plan de glace incliné, sa proue s'élève; puis il bascule et se couche sur le côté. Les chaudières explosent, entraînant dans une mort atroce tous ceux qui travaillent dans les soutes. Seulement deux barques pourront être mises à la mer. Le lendemain, la presse mondiale se déchaîne: l'invincible Titan, l'orgueil de la marine britannique, a coulé lors de sa troisième sortie, entraînant dans la mort presque tous ses passagers et marins.

HASARD OU PROPHETIE

Ce récit, évidemment, coupe le souffle, et on cherche d'abord à en savoir plus sur la personnalité de l'auteur. Ce qui n'est pas chose facile, car, comme il fallait s'y attendre, sa biographie s'est trouvée quelque peu auréolée de légende. Ainsi, la rumeur a couru qu'il était mort sur le Titanic. Mais l'histoire, si l'on peut dire, est trop belle pour être vraie.



Morgan Robertson est mort en 1915, soit trois ans après la catastrophe; et comme son roman a été réédité en 1912, l'année du Titanic, il a sans doute été questionné sur sa prophétie. C'est probablement à cette occasion qu'il s'est expliqué sur son procédé d'écriture. Robertson avait, semble-t-il, la particularité d'écrire parfois dans un état médiumnique. Morgan Robertson est né en 1861 à Oswego, dans l'Etat de New York. Dès l'âge de seize ans, après le lycée, il devient marin et travaille dans la marine marchande de 1877 à 1886.

Par la suite, il trouve un emploi dans une bijouterie; mais des problèmes de vue l'obligent à abandonner ce travail et à se consacrer à l'écriture. Il devient un spécialiste de la nouvelle et du roman maritimes. Bien qu'autodidacte, il possède une solide culture, et une puissante capacité d'expression et de réflexion, dont témoignent ses écrits. C'est un marginal, un homme révolté contre la société de son temps, qui passera toute sa vie dans les difficultés matérielles. Une certaine reconnaissance lui viendra sur le tard, avec la publication de ses œuvres complètes, alors qu'il est devenu presque aveugle. On le trouvera mort dans un hôtel d'Atlantic City, le 24 mars 1915, assis dans un fauteuil faisant face à la mer.

De toute évidence, les constructeurs du Titanic n'ont jamais entendu parler du roman de Robertson, dont l'auteur, à la fin du siècle, reste à peu près inconnu. Et s'ils en avaient entendu parler, ils auraient appelé leur navire autrement.

La "prophétie" de Robertson semble encore plus frappante quand on récapitule les circonstances des deux naufrages, et les ressemblances entre le Titanic et le Titan imaginaire: Les noms des navires, les cause lointaines, psychologiques et culturelles, du drame. Ll'orgueil du technicien fausse le jugement; on fonce dans le brouillard pour battre un record, au mépris des règlements et de la pludence la plus élémentaire. Les lieux: l'Atlantique nord, au large de Terre Neuve. L'époque de l'année: une nuit d'avril. La cause immédiate: la collision avec un iceberg. La cause des pertes humaines: le manque de chaloupes de sauvetage. Et la coïncidence est encore plus frappante quand on prend en compte les caractères techniques des deux navires. Robertson, qui a été marin, est solidement documenté. Aussi, quand il décrit le Titan, il utilise les projets techniques de son temps. Le Titan incarne le sommet de la technologie de 1898, le sommet de la démesure réalisable; probablement mis en chantier quelques années après la publication du roman, vu les délais de construction, le Titanic concrétise les plans des ingénieurs de la fin du XIXè siècle.

L'affaire des chaloupes manquantes, si frappant à première vue, l'est moins quand on se dit qu'assez vraisemblablement c'était une pratique de l'époque de n'embarquer que le nombre de canots de sauvetage exigé par la loi, pour gagner de la place, et que cette pratique a été relevée et stigmatisée dans le cas du Titanic, tout simplement parce qu'il y a eu naufrage. Que le vaisseau soit britannique n'a rien d'étonnant; à l'époque de Victoria l'Angleterre est la première puissance mondiale et domine les mers. D'autre part, où mettre en scène un vaisseau si révolutionnaire, si ce n'est sur la ligne de l'Atlantique nord, où le trafic est le plus important? Et comme l'iceberg est le seul obstacle capable de venir à bout d'un navire présumé insubmersible, comme d'autre part il incarne au mieux, face aux entreprises futiles des hommes, la permanence de l'implacable réalité cosmique, il faudra que le Titan heurte un iceberg. De ce fait, la rencontre fatale ne pourra avoir lieu qu'au large de Terre Neuve; de nuit, pour fournir l'absence de visibilité; et au mois d'avril, parce que c'est l'époque où les icebergs se détachent de la banquise.

Sur le pont du Titanic comme sur le pont du Titan, on a discuté, quelques minutes avant la catastrophe, du refroidissement de l'atmosphère imputable à d'éventuels icebergs, ce qui est normal, car les icebergs n'ont pas pour propriété connue de réchauffer l'atmosphère. Reste un point intrigant, le nom des deux vaisseaux. A première vue la coïncidence est si frappante qu'elle nous fait changer d'ordre de probabilité, et semble accréditer la thèse de la prophétie.



Pourtant, c'est l'imaginaire de l'hybris qui meut la catastrophe imaginaire comme la catastrophe réelle; et, pour incarner l'hybris prométhéenne, quoi de plus indiqué qu'un Titan? De plus, la White Star avait déjà à l'époque lancé sur mer l'Océanic, le Teutonic, le Majestic, tous des navires rivalisant en taille, en puissance et en luxe. Ayant imaginé pour son histoire un immense paquebot, que lui restait-il comme autre nom pour traduire l'idée du gigantisme, hormis celui de Titan?

On compte parmi les victimes du naufrage du TITANIC le célèbre journaliste W.T. Stead qui dans la critique qu'il avait faite du livre de Morgan Robertson avait conclu par cette phrase: "c'est exactement ce qui pourrait se passer si les grandes compagnies de paquebotes persistent à ne pas prévoir assez de chaloupes de sauvetage pour tout le monde !"

Les comptes rendus de la vénérable Society for Psychical Research regorgent de tels témoignages de personnes ayant eu la vision d’une catastrophe prochaine. Mais Roberston en a fait un livre, ce qui donne bien plus de poids à son expérience et à son récit.


SOURCES ET LIENS




Coïncidences, hasard ou destin?


Titanic


Le Naufrage du Titanic

Le Naufrage de Titan


Legag.com/titanic


Psiland.free.fr

Commentaires (8)

laura le 22/03/2008
c est trop cool le titanic j' aimerai tans avoir le dvd svp celui quii le trouve pourra vennir chez moi au 158a rue du general leclerxc
Mon blog


magiedumoment le 22/03/2008
il en a des pas chers du tout et en neuf en plus
bisous
magiedumoment.centerblog.net
Mon blog


quelqun le 09/04/2008
continu ton blog il nous apprend beaucoup de chose merci car j avai un exposer a faire et j ai trouver se que je voulai encore merci de t intéresser a des histoire si passionnante et extra ordinnaire aurevoir


quelqun qui te remerci


killian le 27/03/2010
je trouve que ton blog est génial merci pour ces renseignement continue


skipp le 11/04/2010
Très interessant merci des renseignements. Si ceco t'interesse je te conseille le livre de Maxime Chattam "les arcanes du cahos" Qui est très interessant.


mathilde le 17/09/2010
c vrai que c'est bizzard mais penser vous que ce monsieur avait vraiment dit sa c'est un secret qui ne seras jamais dit


joana le 04/06/2012
Si l'on croit à la prophétie de ROBERTSON il y aura cette "prémonition" 14 ans avant le naufrage du TITANIC. Il a attendu l'année 1912 pour lancer son livre pour avertir les gens de la catastrophe, malheureusement il n'eut pas beaucoup de succès.

PS: j'adore ce blog


Sarah doreen le 06/07/2013
C'est une histoire fascinante et malheureuse en même temps !

Merci pour ce partage !


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
Quoi, qui, où !
  http://www.notretemps.com/jeux/jeux-en-ligne   http://fr.worldcam.eu/south-america-webcams.html Séismes http://www.emsc-csem.org/#2   http://quakes.globalincidentmap.co
compteur
 http://www.vigicrues.gouv.fr/ compteur de visite http://climateviewer.com/ http://www.activolcans.info/actualite-volcanique.php   http://translate.google.com/# Pour ceu
La Planète Terre et les Terriens.
  Chers Terriens,   Alors que les Entités infectent grand nombre d’Uncarnés afin de jouer leurs scènes grâce à eux,  mais aussi celles que leur « maître » leur ont ordonn
Découvrir ce qui EST fait mal , très mal !
    Chers Terriens, C'est très difficile pour les UNcarnés d'admettre la Vérité Vraie. pour ce qui est des Entités par exemple,  quelle horreur pour les groupes paranorma
Vos Ombres dansent afin d'amplifier les appels au secours .
   Chers Terriens,   Rien ne va plus,  tout va de mal en pire,  c’est la fin des haricots,  La fin de jeu, game over ! Bref ! En gros c’est kaput !   Les Entités au servi
forum